Cartes Biométriques : Lettre Ouverte au Premier Ministre Navinchandra RAMGOOLAM et au Président Kailash PURRYAG


Article par Alain Bertrand, paru dans Le Mauricien du 26 septembre 2013

Messieurs :

En référence au projet de la nouvelle carte d’identité nationale, nous, Citoyens de la République de Maurice, voulons utiliser notre prérogative d’hommes et de femmes libres, pour refuser de soumettre aux autorités nos détails biométriques.

Bien que nous soyons ouverts à la modernisation de nos institutions, au développement du pays et aux méthodes permettant de prouver l’identité de tout mauricien au delà de tout doute, nous avons le sérieux sentiment que les lois qui régiront cette nouvelle carte, astreindront nos libertés constitutionnelles et compromettront l’intégrité individuelle du citoyen mauricien.

Nous maintenons que la cession de nos données personnelles ne devrait, en aucun cas, être obligatoire étant donné que ces données appartiennent au domaine personnel et privé de l’individu, que doit, en tout bien tout honneur, être respecté par l’Etat et les autorités qui en dépendent.

Il est à rappeler qu’il existe des précédents où ce type d’obligation a été purement et simplement abandonné, notamment en Angleterre, a la demande du peuple. Nous sommes convaincus que nos droits basiques à la confidentialité, à la libre circulation sont des droits sacrés, inscrits dans la déclaration universelle des droits l’homme ainsi que dans notre constitution. Ils seraient bafoués, si nous devions, sous la menace pénale, les céder à l’Etat.

Il est à noter aussi, que jusqu’ici, aucune loi de notre constitution ne nous protège activement des dérives relatives à l’exploitation des données digitales du citoyen mauricien. Dans ce contexte ils nous difficilement acceptable de céder nos données personnelles et biométriques aux mains de « Data Controllers » dont on ne pourra à aucun moment assurer l’intégrité. Au vu de ces possibles problèmes sécuritaires, Nous, citoyens LIBRES de la République de Maurice, refusons catégoriquement de céder nos données personnelles, privés et biométriques à l’Etat Mauricien.

Nous disons OUI à une Carte Electronique où seraient référencés nos détails du DLC, de notre État Civil, de notre Statut Marital, de nos numéros d’identité et de Sécurité Sociale et nos données basiques de premiers secours (Groupe Sanguin, Patient sous Insuline, Pacemaker… etc).

Nous disons NON à une Carte qui laisse une fenêtre ouverte sur de possibles fraudes et manipulations douteuses, en sus de la limitation de circulation libre dans notre propre pays.

Vous qui dites souvent être à l’écoute du Peuple de Maurice, nous en appelons à votre bon sens et vous prions de bien vouloir sérieusement considérer le retrait de l’obligation de céder nos empreintes digitales et autres données personnelles et privées pour les besoins de la nouvelle carte d’Identité Nationale.

En tout respect

NB. Nous réunissons, avant le 27 septembre 2013, 10000 signatures pour une pétition que nous invitons tout Mauricien libre à signer, en vue d’une demande d’injonction en cour suprême de Maurice. Pétition également en ligne : https://secure.avaaz.org/en/petition/SAY_NO_2_FINGERPRINT_ID_CARD_IN_MAURITIUS/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s